espaceur
logo contactcontact flecheinfos légales newsletter
espaceur
rubrique0211 rubrique0212 rubrique0213 rubrique0214 rubrique0215



Les résidences artistiques
La résidence départementale de l'Ensemble Faenza

L'ensemble Faenza, déjà connu dans les Ardennes pour y avoir donné de nombreuses représentations (Les Voyages de Bellerofonte, le Jeu des Amants, le Salon de Musique...) parcourra le département en décembre pour une série de représentations de "Le Chant des Charlatans". La troupe mènera également en 2014 une résidence et un PAG Musique et Divertissement en milieu scolaire.

Le Chant des Charlatans
Tromperies, mystifications, mensonges dans la comédie en musique et la comédie-ballet

Bien souvent, chez Molière, les mystifications se déroulent en musique. Les faux médecins, faux turcs, faux avocats, faux bohémiens ... chantent. Le chant lui-même, dans le lyrisme du XVIIe siècle, n’est-il pas une mystification ? De faux bergers et fausses bergères se déclarent – en chantant – un amour souvent convenu. Amour et tromperie, de toutes façons, ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre, pas plus qu’amour et chansons.

SBRIGANI : « Je le veux, et vais vous conduire chez deux hommes fort habiles ; mais j’ai auparavant à vous avertir de n’être point surpris de leur manière de parler ; ils ont contracté du barreau certaine habitude de déclamation, qui fait que l’on dirait qu’ils chantent, et vous prendrez pour musique tout ce qu’ils vous diront. »
Molière, Monsieur de Pourceaugnac

Il est réjouissant d’explorer le répertoire vocal du XVIIe siècle en suivant le fil rouge du charlatanisme. Il nous mène, de façon évidente sur les tréteaux du théâtre en musique, et tout d’abord chez Molière, où il saute aux yeux : le duos des faux médecins qui proposent leur chant comme remède à la mélancolie avant de faire subir à Monsieur de Pourceaugnac une purge musicale, le fameux airs des avocats qui parlent en chantant dans la même œuvre, l’air de Hali dans Le Sicilien, celui de l’Opérateur dans L’Amour Médecin, la cérémonie turque dans Le Bourgeois Gentilhomme ...

A l’Opéra Comique, le lien entre chant et tromperie fait « partie des meubles » : dans les Fêtes Vénitiennes d’André Campra, l'Amour est une sorte de charlatan qui vend ses produits amoureux, dans L’Amour Charlatan de Jean-Claude Gillier ... tout est dit dans le titre !

Le charlatanisme est présent, bien entendu, sous forme de tromperie amoureuse, dans le répertoire de l’air sérieux, mais il l’est aussi dans celui de l’air à boire, comme cet air de Charles Hurel où un ivrogne demande vengeance contre celui “qui frelate son vin et le vend trente sous”.

Enfin, dans les théâtres de la foire Saint-Germain ou sur les tréteaux du Pont Neuf, nous traquerons sans pitié les charlatans-chanteurs, afin de leur faire “cracher” leurs incantations les plus efficaces pour endormir la méfiance (ou la douleur !) et ajouter à notre répertoire – parfois trop savant – un peu de saveur populaire.

Textes, musiques & distribution

 Musiques de Jean-Baptiste Lully, Marc-Antoine Charpentier, André Campra, Jean-Claude Gillier
 Textes de Charles d’Assoucy, Molière, Tabarin, Vincent Voiture
 Olga PITARCH : chant
 Jeffrey THOMPSON : chant
 Emmanuel VISTORKY : chant
 Marco HORVAT : chant et guitare baroque
 Francisco MANALICH : chant et basse de viole
 Magali IMBERT : flûtes
 Christine PLUBEAU : dessus et basse de viole
 Matthieu BOUTINEAU : clavecin

Dates et lieux de représentations:

Jeudi 11 décembre à 20h30 au Centre Culturel les Tourelles de Vouziers
Vendredi 12 décembre à 20h45 à l'Espace Jean Vilar de Revin
Samedi 13 décembre à 20h30 à la MJC Calonne de Sedan
Dimanche 14 décembre à 15h au Théâtre Louis JOuvet de Rethel
Mardi 16 décembre à 20h30 au Centre Culturel Action Sud de Nismes

Le spectacle "Duo de musique ancienne" sera représenté le mercredi 17 décembre à 20h30 à la Maison des Jeunes de Fumay.

Le spectacle "Le jeu des amants" sera représenté le jeudi 18 décembre dans un lieu membre du réseau Côté Cour restant à déterminer.


Orphée et Arlequin aux enfers, résidence en milieu scolaire à Rethel

Faenza se propose d'investir le pôle scolaire Mazarin par des rencontres régulières et diversifiées avec l'ensemble de la communauté scolaire: formations destinées aux enseignants/ présentations d'instrument et sensibilisation à la musique ancienne des XVIIè et XVIIIè siècles/ ateliers d'écriture, de chant choral, de musique, de scénographie, de fabrication de marionnettes et de décors.

Le rendu de la résidence sera visible le vendredi 20 juin à 14h et 20h à l'Atmosphère de Rethel


Projet Artistique Globalisé Musique et Divertissement à la Cour du Roi Soleil à destination des collèges Charles Bruneau de Vireux-Wallerand, Vauban de Givet, Les Aurains de Fumay

Louis XIV accordait aux arts et aux plaisirs une importance démesurée. L'art de divertir le roi devint donc rapidement une affaire d'Etat, des plus sérieuses et des plus impérieuses. Pour faire rire le roi et sa cour, Molière et Lully - les deux Baptistes - entreprirent de créer un genre nouveau, la Comédie Ballet, où théâtre, chant, musique et danse s'unissent pour un spectacle total. Faenza, ensemble de musique ancienne, spécialisé dans l'interprétation des musiques du XVIIè siècle, propose de faire découvrir aux enfants concernés les coulisses de cette création alors d'un genre nouveau. Documents sonores et audiovisuels leur permettront de faire ainsi connaissance avec certains de ses acteurs, et ils apprendront quelques chants tirés du répertoire original du Bourgeois gentilhomme, de Monsieur de Pourceaugnac. Les enseignants complèteront ces ateliers par une étude du contexte historique et littéraire, où les figures de la Fontaine et de Perrault pourront celles de Molière, Lully, Couperin et Charpentier.

Le bilan du PAG sera visible le mardi 13 mai à 14h et 18h au Manège de Givet

*****************

Les résidences artistiques au Théâtre Louis Jouvet à Rethel 
Ensemble l'éducation artistique



Bruno Lecossois

Outre la reprise de Boby Groove en décembre dernier, le compositeur-interprète Bruno Lecossois animera cette saison en Pays Rethélois un Projet Artistique Globalisé, Chanson française et jazz vocal, à l’occasion duquel les élèves de plusieurs écoles primaires seront invités à pratiquer le chant choral et à découvrir et interpréter l’univers poétique de grands noms de la chanson française.




Marco Horvat

La résidence rethéloise du chanteur interprète Marco Horvat s’est en 2012 muée en résidence départementale en collaboration avec Le Manège de Givet, le Service culturel de Fumay, le Théâtre Jean Vilar de Revin et le Théâtre Calonne de Sedan.
Sera produit en 2014, Grazie ed Affetti di Musica Moderna de Giulio San Pietro de Negri, la prochaine création discographique de l’Ensemble Faenza, qui animera par ailleurs cette saison une résidence en milieu scolaire dans la Pointe de Givet tout en poursuivant en Pays Sedanais le beau projet intergénérationnel Mémoires du coeur, réalisé en Pays Rethélois la saison dernière.



Myriam Hervé-Gil


Présente à Rethel depuis 2008,la chorégraphe Myriam Herve-Gil est, depuis cette saison, en résidence partagée avec le Nouveau Relax — Scène conventionnée de Chaumont. Outre la création de ''Un Joyeux Anniversaire'' qui sera présenté le 14 janvier dans le cadre d’Entrez dans la danse, Myriam participera cette saison à la réalisation d’un Projet Artistique Globalisé, Le jeu de la danse et du hasard, et dirigera deux ateliers proposés hors temps scolaire qui se poursuivront au cours du troisième trimestre.

*****************

La Compagnie La Question Du Beurre en Résidence Territoriale au Théâtre Municipal de Charleville-Mézière
s

La Compagnie La Question du Beurre est accueillie en résidence au TCM autour de l'intitulé "De la page blanche au noir final, une école du spectateur". Le TCM veut être "passeur", "témoin", et faciliter la rencontre entre l'artiste et les spectateurs. Il se positionne comme partenaire privilégié des compagnies en les accompagnant et en les soutenant dans leur processus de création.

Compagnie de théâtre ardennaise dont la pratique professionnelle se déploie dans la région et au niveau national depuis 2007, La Question du Beurre est dirigée artistiquement par Dominique Wittorski, sorti de l’INSAS (Ecole nationale des Arts du Spectacle - Bruxelles) comme comédien en 1991, devenu depuis un auteur-dramaturge reconnu (textes publiés chez Actes-Sud Papiers), et un metteur en scène de textes contemporains (les siens, mais aussi J.C. Grumberg, Y. Reynaud…) ou du répertoire (Molière…). Cette triple casquette donne une expertise particulière à Dominique Wittorski : il pratique le théâtre dans toutes ses dimensions, de la page blanche, au plateau, du jeu à la technique. Par ailleurs il est aussi scénariste et réalisateur de courts et moyens métrage de cinéma. Dans tous ces domaines, sa pratique a été accueillie, soutenue, applaudie au niveau international.

Au TCM, le 5 novembre, Dominique Wittorski a créé l’Homme semé après avoir débuté son travail pendant 15 jours au TCM en 2012. Moment le plus immédiatement fascinant : un spectacle qui sert donc de point de départ aux premières actions culturelles (répétitions ouvertes…).

Les actions se sont ouvertes aux publics empêchés et aux amateurs avertis. Elles se passent au théâtre, ou se décentralisent dans des associations locales en contact direct avec des populations spécifiques.

L’auteur-comédien-metteur-en-scène est disponible pour accompagner les spectateurs lors des représentations accueillies au théâtre : une sorte d’école du spectateur pour apprendre à dire, à débattre, à critiquer, à mettre en perspective à plusieurs.

- Lecture de textes en adéquation avec un spectacle de la programmation au foyer du théâtre. Un temps pour approfondir la langue et l’univers d’un auteur.
- Tenue d’un journal, d’un bloc-note, par l’auteur en résidence.
- Proposition d’un spectacle en appartement : Abel Ch’ Promeneur
- Atelier d’écriture, exploration du jeu théâtral
- Atelier vidéo pour adolescents, lors de week-ends ou de vacances scolaires. Il s’agira de découvrir en 5 étapes l'ensemble de la chaîne de fabrication d'une courte fiction, afin d’en dégager les deux ou trois éléments essentiels de "manipulation" possible.

L'artiste en résidence était présent pour la pré-présentation de saison aux enseignants et expliquer les actions prévues et expliciter le projet.

Exemples d'actions :


        PAG (Projet artistique globalisé)  intitulé A l’école du théâtre : de l’élève spectateur à l’élève acteur. Démarré en 2012-2013 avec trois écoles primaires de Charleville-Mézières, il se poursuivra en 2013-2014 (conf p. 49).
        Collaboration aux classes Option théâtre – Ateliers de jeu et d’écriture et Brigade d’intervention poétique
        Atelier vidéo permet aux participants de découvrir toutes les étapes de la réalisation d’un petit film de fiction, tout en éveillant leur regard critique sur la « fabrication » de l’image.






espaceur
logo Association de Coordination Culturelle des Ardennes - 4, place de la République - 08330 Vrigne-aux-Bois - Tél./Fax 03 24 54 26 74 -contactcontact
espaceur